Forum des Guildes Maison Thelran et Aube du Nord sur le serveur Kirin Tor.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Que les jeux commencent...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Edelya Thelran Eresphal

avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 19/01/2015
Localisation : Hurlevent

Feuille de personnage
Grade: Haut-Conseiller
Titre: Petite rêveuse
Classe: Chevaucheuse de griffon

MessageSujet: Que les jeux commencent...   Lun 16 Fév - 23:05

Que les jeux commencent
Musique d'ambiance:
 

Edelya, Thyberias et Sebastian venait d’arriver à Dalaran. La soirée s’annonçait tendue. Il leur fallait être irréprochable, Fingal les avait gracieusement invité au bal de la maison Ellesmere, ils devaient en faire bon usage.
Tandis qu’ils se dirigeaient tout trois vers le salon pourpre, ils croisèrent le jeune hérité accompagné de deux dames cœur de lion et du Seigneur Gladwood. Après des présentations en bonne et due forme, la délégation thelranienne mis son masque. Ils montèrent en compagnie des maisons cœur de lion et recellson. La sécurité leur demanda leurs noms, et Fingal se porta garant de leur conduite. Une fois dans le salon violet, ils attendirent sagement le discours de leurs hôtes.
«-Et n’oubliez pas, bien que ce soir, c’est aisé de reconnaitre votre interlocuteur, aucun nom ne doit être prononcé. Déclara le Paon, sur un ton enjoué, avant de lancer la première danse de la soirée. »
Tandis que le fils d’Aiglepic emmenait la dame Edenblow dansé, Edelya regarda la salle.

Des masques, des masques et encore des masques. Un océan de soierie se déroulait devant la jeune fille. La soirée venait de commencer. Tandis que la musique allait crescendo, les invités prenaient d’assaut la piste de danse. Lorsque la seconde valse commença, Fingal s’approcha avec un sourire d’Edelya.
« -La suivante est pour vous. »
La jeune demoiselle posa sa main au creux de celle du jeune héritier  et tous deux s’envolèrent vers la piste dans un tumulte de tissu bleuté.
Tandis qu’ils dansaient, ils discutaient haut et fort de leur cause commune : Le nord.
Plantant là, le thème de la soirée, les deux jeunes nobles parlaient reconquête et même victoire. L’un comme l’autre, ils imaginaient leur vie future. Ils semblaient surs et déterminés. Edelya était nerveuse mais trouvant au creux des bras de Fingal le courage d’affronter cette soirée. Oui, le nord était à eux. Et à eux seul. Ce soir, elle devait être parfaite. Gagner chacune des batailles avec des mots, tout en restant polie et courtoise. Elle examina l’héritier. Il était plus jeune qu’elle de quelques années mais mesurait sa taille. Il avait le visage agréable et un sourire magnifique. Au fond d’elle même, elle se surprit à rêver que le jeune duc puisse devenir un ami. Depuis la mort de Thorn… Non. Elle ne devait pas y penser, pas ce soir. Elle chassa de son esprit le nain et adressa son plus beau sourire à l’altéran.
Les violons cessèrent et Fingal la guida vers les côtés de la piste de danse.
« -Ma chère, je peux vous présenter chacun des nobles de cette assemblé, si vous le désirez, lui murmura-t-il au creux de l’oreille
-Avec plaisir, cher ami. »

Tandis que le jeune héritier désignait du menton d’un geste discret les personnes concernées, il donnait à Edelya leur nom, leur maison et leur fiabilité. Une fois cette présentation terminée, il se tut attendit la réponse de la jeune noble.
« -Bien, alors je m’en vais saluer nos confrères, rétorqua d’elle d’un sourire malicieux. Enfin, sauf la comtesse de Hauterive. Vous savez comme moi que nos maisons ont quelques différents.
-Si jamais elle vous ennuie, n’hésitez pas à venir me voir, lui répondit-il dans un sourire. »

Edelya soulevant doucement le bas de sa robe, se dirigeant vers Aldorey Kelbourg. Elle le salua doucement et lui proposa à mots couverts de danser. Le jeune noble refusa poliment n’étant pas un bon danseur, d’après dit.
« -Oh, quel dommage. Puis-je vous tenir compagnie pendant cette danse ?
-Bien sûr demoiselle.
-Et d’où venez-vous, Monseigneur ?
-Du nord, de Lordaeron.
-Oh, vraiment ? Et œuvrez-vous à sa reconquête ?
-Hélas, je ne suis qu’un armurier aussi, j’œuvre à la hauteur de mes moyens.  Je n’ai pas de maison pour me suivre mais je mets à contribution mes talents.
-Et bien, et bien… Pourrais-je vous inviter un de ses soirs à diner pour discuter de tout cela à visage découvert ?
-Ce serait avec plaisir. Répondit le jeune Kelbourg dans un sourire. »

Edelya papillonna des cils derrière son masque et tout en souriant, elle pensa à son frère, au nord. User de ses charmes lui assurait à coup sur la sympathie des nobles. Ici, personne ne la connaissait mais elle, elle savait. Derrière chaque masque, elle y mettait un nom. Et c’est ces noms qui lui fallait obtenir. De l’autre côté de la piste, elle aperçue Dame Hauterive à droite de la Duchesse Ellesmere. Songeuse, elle se demanda si Auréline avait vraiment aimée Valian, malgré tout ce que les rumeurs disaient, la jeune fille n’avait jamais vu les deux ensembles. Elle n’avait que quelques souvenirs de Valian. Un grand homme, bien bâti et très agréable à l’œil.
La musique s’arrêta, sortant Edelya de ses rêveries. Elle sourit  à Aldorey et lui chuchota quelques mots à l’oreille.
« -Ce soir, personne ne doit entendre nos noms, mais cela ne compte pas si personne d’autre n’entend nos noms, n’est-ce pas ?
-J’imagine que oui… Lui répondit le jeune comte dans un sourire énigmatique.
-Alors, à qui ai-je l’honneur ?
-Aldorey Kelbourg, demoiselle. Et vous-même ?
-Edelya Thelran Eresphal. Rétorqua-t-elle, les yeux rieurs. »

Tandis que la duchesse d’Edenblow revenait vers eux, Edelya en profita pour l’inviter elle aussi. La noble accepta poliment. Fingal les disait digne de confiance. Elle suivrait ses recommandations. La piste de danse se vidait, la duchesse Ellesmere vint se placer à la gauche des deux dames cœur de lion. Elle sourit à Fingal et lui demanda si la soirée se déroulait bien de son côté.
« -Fort bien, Araignée, j’ai pu profiter de cette évènement pour introduire une jeune noble. »
La petite thelranienne sourit sous son loup. Après s’être excusé d’un signe de la tête, Edelya se glissa avec douceur vers Amber. Elle décrocha un petit sourire à Thybérias, aux prises avec une jeune fille de l’autre côté de la salle. Tandis qu’elle fit nombre de compliments sur la qualité de la réception à son organisatrice, les danses repris. Malheureusement, Fingal s’était fait promettre une danse par l’interlocutrice d’Edelya, cette dernière l’abandonnant pour honorer ses engagements. Tandis qu’un homme fort bien vêtu s’approchait doucement de la jeune thelranienne, cette dernière réfléchissait à un moyen d’aborder la duchesse.
« -Ma demoiselle, m’accorderiez-vous cette danse ? Demanda-t-il en s’inclinant dans les règles.
-Oh, avec plaisir. Répondit-elle en lui tendant sa main, esquissant une douce révérence. »

Le jeune homme l’emmena au centre de la piste en commençant la valse. Tout en la faisant tournoyer, il la dévorait du regard. Edelya s’empourpra doucement puis papillonna des cils sous son loup azur tout en suivant les pas du jeune homme. Elle plongea son regard turquoise dans celui de son cavalier… Un comte. Un jeune comte. Fingal lui avait donné son nom tout à l’heure… Tandis qu’elle cherchait à se remémorer le nom, elle ouvrit la discussion sur le nord. Le noble ne venait pas de Lordaeron mais d’Hurlevent, cependant il comprit ses sous-entendus et lui susurra à l’oreille.
« -J’imagine que c’est de la maison Ellesmere que vous souhaitez le soutient. Peut-être auriez-vous préférez avoir affaire avec la duchesse.
-Il est vrai que j’apprécierais beaucoup, répondit doucement Edelya.
-Et bien, chère damoiselle, j’aime votre enthousiasme, aussi je gage que je demanderais à ma duchesse de vous recevoir pour que vous puissiez plaider votre cause. Lui murmura-t-il avec un sourire charmeur.
-Je vous en remercie, puis-je connaitre le nom de mon bienfaiteur ? Demanda-t-elle innocemment.
-Je suis Alexander Dorian Aubegrise, Comte de Brumeval, ma chère. Et vous ?
-Edelya Thelran Eresphal, fille du Duc de Clairvent et de la Comtesse de Valbois »


Les violons se stoppèrent. Edelya jeta un coup d’œil à Thyberias… Vu sa mine renfermée, l’héritière des Riverouge avec laquelle il dansait avait dû lui refuser toute discussion. Elle lui accorda un sourire de soutient et fit l’inventaire dans sa tête des maisons qu’ils avaient réussis à aborder ce soir. Elle sourit, d’un air conquérant. La maison Thelran avait, en l’espace d’une soirée, obtenu auprès de toutes les maisons invitées la promesse d’une rencontre. La jeune noble subirait. Elle vint se placer juste à côté de Ser Gladwood lui proposant une dernière danse, le vieux noble refusa poliment, il n’avait soit disant plus l’âge pour cela. Edelya hocha doucement la tête et continua à converser avec lui le temps de la valse. Lorsqu’il lui annonça son départ, la jeune fille se dirigea vers le buffet. Elle n’avait rien mangé, ni bu de la soirée. Son ventre hurlait famine. Elle observa attentivement ces restes des petits fours et remarqua que la valse venait de se finir.

Un des serviteurs annonça que c’était la dernière danse. Elle jeta un coup d’œil à sa droite et se figea sur place. Askelle. Elle n’avait croisé que quelque fois ce paladin mais elle l’avait surpris écouté d’une oreille ses conversations lorsqu’elle se promenait sur la place à Hurlevent. Et Ragnar lui avait compté nombres de choses, si bien que le jour où il avait tenté de se présenter, elle l’avait remis à sa place.  
Cet homme servait la maison qui avait plongé leur vassal en disgrâce, elle ne pourrait jamais le considérer comme honorable.
« -C’est la dernière danse, se surpris-t-elle a murmurer.
-En effet, Damoiselle. Répondit le paladin. Puis-je la passer en votre compagnie ? »

Edelya hésita… Mais accepta, un sourire triomphant sur les lèvres. Tandis que de l’autre côté de la salle, Thybérias venait d’inviter Dame Hauterive, elle songea à Valian. S’il avait été là, il aurait été fier de voir ce que la fille de ses suzerains avait accompli. Elle profita de la danse pour assener quelque remarques au paladin, après tout, il ne savait pas qui elle était.
La jeune dame décida alors de faire de cette danse sa victoire personnelle. Si leur vassal avait souffert à cause de cette maison, ce ne fut pas leur cas ce soir et elle se promit que jamais, elle ne laisserait aucune autre maison nuire aux siens.
La musique fit crier les violons, tandis qu’Askelle la faisait danser, elle sourit, ivre de joie.
« -Regarde-moi, Danorian ! Hurla-t-elle dans son esprit. Regarde-nous tous ! Nous avons réussi Dan’ ! »
De l’autre côté de la salle de bal, Fingal lui fit un petit signe. Elle lui adressa son plus beau sourire. Elle s’était montrée digne de son aide. Alors que le paladin dansait, elle volait au-dessus de la piste, enchantée de cette soirée. La maison venait de faire son entrée à la cours, à coup de messe basse et d’œillade en coin. Si bien que personne à part les interlocuteurs de la jeune fille n’avait vu leur démarche.
Edelya se fit la réflexion qu’au moins, ils n’accepteraient pas parce que leurs alliés ont acceptés mais parce que leur cause les intéresse.


La danse s’arrêta, Edelya salua rapidement son partenaire. Elle vint près de Sebastian puis ensemble, ils rejoignirent Thyberias qui saluait leur hôtesse. Ils prirent congé de la soirée et se retirèrent. Tandis que la délégation Thelranienne reprenait le chemin du siège, la jeune Edelya jeta un coup d’œil vers le ciel.
«-Que les jeux commencent. Songea-t-elle en souriant. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Que les jeux commencent...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le jeux du sam... sam'dit !!
» [21/11/09] AMidi Jeux Centre Culturel Liévin !
» Bien taux un chant-bardement jeux nez ralle !
» Idée de mini jeux.
» Jeux vraiment trop drole!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maison Thelran - Aube Du Nord :: Salle Commune :: A travers le monde...-
Sauter vers: