Forum des Guildes Maison Thelran et Aube du Nord sur le serveur Kirin Tor.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ragnar Valurius, l'Indomptable

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ragnar Valurius

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 15/01/2015
Localisation : La ou ça frappe

Feuille de personnage
Grade: Conseiller des Chevaliers
Titre: L'Indomptable
Classe: Guerrier

MessageSujet: Ragnar Valurius, l'Indomptable   Jeu 5 Fév - 15:55

Prologue:

Le crépuscule tombait sur Durotar, à l'image de la journée qui s'était écoulée: rouge.

Le désert aride et ocre qui avait été nommé Durotar par Thrall en l'honneur de son père, Durotan, était jonché de cadavres baignant leur propre sang. Kor'krons, Trolls, Humains, Elfe de la nuit comme de sang, mais encore nains, Taurens ainsi que bien d'autres en furent victimes, sans différence. Beaucoup étaient calcinés, et des trainées de flammes persistaient à vouloir vivre encore quelques heures avant de s'éteindre lentement.

Nous somme en l'an 34, Le siège d'Ogrimmar est en route par la main de la Rebellion Sombrelance et de l'Alliance. Parmi eux, des mercenaires de tout horizons ce sont joint à la cause pour ne pas finir esclaves du tyran Hurlenfer, Garrosh.

Cette journée fut l'une des plus violente, avant d'entrer dans Orgrimmar, qui elle fut nommé ainsi en l'honneur d'Orgrim Marteau-du-Destin, était une véritable forteresse bardée d'acier et d'armes de siège. Nazgrim passait souvent son temps à regarder le déroulement sur le haut des remparts, comme si rien ne pouvait l'atteindre. Les ennemis d'Orgrimmar devaient se frotter à l'avant-Garde Kor'kronne, leur voltigeurs mais aussi aux gueules de dragons qui chevauchaient leur fameux Proto-Drakes noire aux souffles enflammés, dirigé par le chef de guerre Zaela.

Nombre de blessé avait trouver refuge sous des tentes dispersées par ci et la en arrière du front alors que d'autres patrouillaient. Malgré la coalition, les mélanges de faction pour les patrouilles étaient rares. L'ambiance de guerre qui est d'habitude oppressante n'avait étrangement pas prit place ici, probablement dû aux grandes figures présentes tel que Vol'Jin, Sylvanas (même si pour cette dernière... certains se sentaient plus qu'oppressés à l'idée qu'elle ne soit pas loin) ou encore Jaina ou le Roi Variann Wyrnn lui-même. C'était presque comme si toute les races d'Azeroth venaient toquer à la porte de Garrosh pour lui faire un recalibrage cognitif, et à la vu du Marteau de Thrall... un coup suffirait sans doute.

Non, ce soir l'ambiance était à la bonne humeur car Galarkas avait été abattu et la suprématie aérienne de la Horde de Garrosh avec lui, même si le combat de demain s'annonçait difficile à la vu de l'énorme mastodonte en fer massif qui gardait les portes de la citée fortifiée. Beaucoup de Proto-drake gueule de dragon furent abattu également et leur corps gisaient au sol avec les autres. Sur une petit soulèvement en bord de plage, l'un d'entre eux, criblé de flèches et transpercé par trois harpons reposait au milieux d'autres cadavres, tous humain. Il les avait tous emporté avec lui dans sa mort. Ou presque.

Devant sa gueule refermée anormalement laissant son épaisse langue ressortir, un homme dont la silhouette était à peine distinguable au loin se dressait. La posture bien droite, ses mains s'appuyait l'une sur l'autre pour reposer sur le long manche surplombé d'une énorme tête parsemée de piques enfoncée dans le sol, un véritable marteau de guerre. Son armure de plaque brune était maculée de sang mélanger à cette lourde poussière ocre si propre à la région. Des ornements avaient été ajouter, tel des cornes sur l'une des épaulière. Ses longs cheveux bruns avaient été attachés en arrière.

Cigare coincé au coin des lèvres, il regardait ce monstre fraîchement abattu de ses yeux bleu perçant. S'attardant sur chaque flèches tour à tour, puis revient sur les larges harpons ensuite, comme si il se remémorait chaque moment ou ils percutaient le proto-drake. Après quelque temps à le contempler, il retira sa première main de la deuxième et vient prendre son cigare entre le bout de deux de ses doigts pour l'ôter de ses lèvres et recracher un épais nuage de fumée.

-Tu es le vingtième, grogna l'homme en effectuant un pas en arrière, ramenant son marteau sur son épaule d'une main, Fils de pute, s'entendit-il rajouter.

Laissant la dépouille d'un des ancêtres primitifs des dragons actuels derrière lui, il prit la direction du camp le plus proche dans la volonté de se réchauffer autour d'un feu. Les nuits sont fraîches, même ici. Ce qui l'arrêta à mi-chemin fut un grognement bestiale et plaintif, il fit volte-face en sa direction, prenant son marteau entre ses deux mains, ce dernièr se recouvrant de flammes. La bête qui grognait était à quelques pas mais la luminosité était bien trop faible pour identifier quoi que ce soit.

Prudemment, il s'avança vers ces complaintes qui semblaient étouffées par la fatigue, prêt à frapper de son marteau sur toute chose qui pourrait surgir de la pénombre. Il finit par distinguer des barreaux à la lueur de son arme, puis releva cette dernière, afin de voir la cage dans sa globalité et surtout ce qu'elle contenait: Un large loup Kor'kron, enfermé comme la bête qu'elle est. Allongé sur le côté, le loup était visiblement mourant.

Ragnar plissa les yeux finement en voyant la bête à l'agonie. Une idée derrière la tête.


* * *


Un rapide aller-retour à l'un des camps pour prendre des morceaux de viandes séchées et de l'eau, il était revenu aussi vite que possible auprès du loup en détresse. Il s'agenouilla ensuite péniblement mais rapidement devant la cage et tendit un morceaux en direction du loup, ce dernier ne réagit que subtilement en coulant son regard dessus. Il n'était pas en confiance.

-Il faut le tuer, ces bêtes sont des saloperies avide de sang, gronda une voix dans le dos de Ragnar qui se redressa immédiatement. Il faut le tuer.
-Celle ci est à l'agonie, elle n'a tué personne durant ces derniers jours, elle ne vous a rien fait, ni à vous, ni aux votres, rétorqua Ragnar en pivotant de moitié vers le groupe dans son dos. Deux hommes, un nain et un Worgen, tous armés.
-Même, il faut la tuer, insista le Worgen au pellage sombre et taché de sang. C'est une bête.
-Et toi !? Qu'es-tu sale clébard ? gronda Ragnar à son tour, se relevant en empoignant son marteau , Vous ne lui ferez rien... Assura le guerrier, menaçant.

Provocation de trop pour le groupe de mercenaires, le Worgen bondit sur Ragnar dans un grognement bestiale pour se faire réceptionner par l'énorme masse ardente, ce premier vola sur le côté dans un craquement d'os en plus de s'embrasé. Le deuxième à s'engager fut l'un des hommes chargeant avec son épée, toujours sans succès. Ragnar était habile, le retour de la masse vint percuté le crane pour s'y enfoncer, il tomba lourdement avant de faire quelque roulés-boulés, retournant à la poussière. Mais le nain eu le temps d'armé son fusil et fit feu, la balle heurta s'encastra dans la jambe du guerrier qui se vu forcé de s'agenouiller, le dernier homme vint lui asséner une frappe verticale avec sa hache, lui mutilant le creux entre son épaule et sa nuque, lui arrachant un râle.

Le prisonier de la cage voyait la scène se dérouler sous son oeil. Seulement son défenseur n'avait pas dit son dernier mot, il lâcha sa masse qui cessa se flamboyer dès que le contact entre elle et lui fut rompu pour prendre un aspect cendré semblable au Sombrefer. Il glissa sa main à l'entre-jambe de l'homme dans premier temps, lui broya ensuite absolument tout en renferment sa poigne dessus dans un second, et dans le dernier, il se releva en hurlant et fit passer l'homme par dessus son épaule en l'accompagnant, il alla planter sa tête dans le sol, la tête s'inclina sur le côté sous le coup, la nuque craqua si affreusement qui n'eu le temps de dire un mot.

Le nain quant a lui releva son canon visant le front de Ragnar (il ne fallait pas qu'il le rate, car il était le prochain sur la liste d'une mort affreuse), mais ce dernier n'eu pas le temps de se rendre compte qu'une lame vint lui transpercé la gorge par derrière, alors qu'une autre lui coupa son bras armée. Un sourire vicieux prit forme entre les cornes du Troll qui se redressa derrière lui, à pein visible.

-Ces nains mec, ils ont toujours envie de chasser des bêtes, même sans défense.


* * *


Ragnar et le Troll étaient entrés dans la cage du loup, le vulgaire cadenas avait été sauté par la masse ardente du défenseur. Malgré ses blessures, il tint à s'occuper du loup. Lui donnant ses propres provisions, de la viandes séchées et de l'eau. Le Troll qui lui avait probablement sauvé la mise se tenait ses côtés, il le regardait faire attentivement.

-Je les avais entendu papoter ceux là... Toi et ton loup, ils  vous aimaient pas, ah non mec... s'expliqua le Troll pendant que Ragnar prenait soins du loup. Fallait les suivre, si on fait de la barbarie nous aussi, alors on vaux pas mieux que Garrosh, ça non mec...
-Merci Troll, lui répondit l'homme. Sans toi, ce loup et moi serions probablement mort.
-T'regarde ce loup, pas avec pitié, mais avec compassion mec, c'est pour ça que j'ai glissé ma lame dans ce nain, mec, Acquiesça le Troll à la peau bleu.
-T'y connais quoi sur ces loup ? T'as une idée sur le comment du pourquoi ils l'ont enfermé et laisser mourir ici ?
-Les Orcs de Garrosh, les Kor'krons, c'est des barbares. Elle à sûrement du refuser un ordre, et les Garroshars, ils l'ont condamné à mourir lentement. Cracha le Sombrelance. Comme toi tu l'a été, mec. Répliqua t-il, le pointant de son index crochu.

Ragnar pivota son visage vers lui en plissant les yeux, perturbé du fait qu'il avait lut en lui comme dans un livre ouvert, il ne pu s'empêcher de grimacer tristement lorsque les souvenirs le frappa.
-Ce loup, il faut en prendre soins, guerrier, car il t'abandonnera pas, oh non, ces bêtes, elle sont fidèles, plus que les Hommes. Rajouta le troll, hochant la tête avant de partir, s'évanouissant dans la pénombre.

Le dit guerrier ne manqua pas à sa tâche, il revigora le loup, et l'emmena dans un coin isolé. Il y construit un abri de fortune toute la nuit et offrit un luxe minimum dans ce désert au loup et à lui-même. Le lendemain, il devait aller voir un orc afin d'en apprendre plus sur ces loups Kor'kron se dit-il à lui même.

Thème de Ragnar:
 
Portrait de Ragnar:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Ragnar Valurius, l'Indomptable
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ragnar Fenrir [ Need a second validation]
» Dresser l'indomptable...
» L'amour est un sentiment indomptable, même lorsqu'il est interdit. (feat Panther)
» Milenna Délanielle, l'âme indomptable [ En Rédaction ]
» Park Jae Sun aka Ragnar Lodbrok

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maison Thelran - Aube Du Nord :: Salle Commune :: A travers le monde...-
Sauter vers: